TOUKO Technologies - Solutions Internet et logiciels sur mesure
09 71 38 09 31
 
  Devis
  Logiciels libres
   Compétences
   Méthodologies
   Partenaires
   Plan du site
   
   

Le web 2.0 accusé de tuer la newsletter ?

L’avènement d’Internet a engendré d’importantes innovations dans les manières
de communiquer. La newsletter en est une mais bientôt dépassée par les
avantages que nous offre le Web 2.0.


La newsletter : e-mail voulu ou spam ?

La pratique de l’envoi régulier de newsletters comporte des avantages avérés mais ne
se démarque pas assez des prospectus que nous recevons quotidiennement dans nos
boites aux lettres (réelles). Certes pour en recevoir il faut passer la plupart du temps par
un abonnement et donc s’attendre à en recevoir. Si cette logique est respectée, il n’y a
pas de quoi s’offusquer. Le problème se dévoile lorsque nos boîtes mail se remplissent
de newsletters dont les abonnements se sont faits à notre insu. Leurs émetteurs sont des
sites partenaires de ceux auxquels nous sommes abonnés, des sites sur lesquels un jour
nous avons simplement tapé notre adresse, ou des chasseurs d’adresses qui n’hésitent
pas à les exploiter. Le principe même de cette stratégie de communication perd alors
tout son sens et le rapprochement au spam est flagrant.
les newsletters peuvent être perçues comme du spam
Au final, cette invasion de prospectus numériques pousse la plupart des internautes à
hésiter à s’inscrire à de nouvelles newsletters de peur qu’un effet papillon entraine la
multiplication de réceptions d’informations non désirées. Avec l’avènement du web 2.0,
la communication et le marketing ne s’imposent plus. À l’inverse, les consommateurs
vont eux-mêmes rechercher l’information. Alors à quoi bon vouloir leur envoyer des
messages qu’ils n’ont pas demandés ?

Les réseaux sociaux permettent une communication choisie

L’intérêt de passer d’une stratégie de "matraquage" à base de newsletters à une
stratégie web 2.0 est que la communauté qui vous suit le fait exprès. Autrement dit il y
a une volonté de sa part de s’intéresser à tels ou tels comptes sur les réseaux sociaux.
Les informations envoyées par ce biais ont été demandées par la communauté. La tenue
d’un blog est une autre bonne manière de communiquer via internet. Grâce aux outils
dont nous disposons aujourd’hui, la visibilité des articles publiés est accrue et permet
de s’adapter à ce mode de communication choisie et non imposée. S’ajoute la dimension
interactive du web 2.0 qui permet de répondre à une information par les commentaires.
La newsletter n’offre pas cette possibilité d’échange et de réelle analyse des impressions,
à part par le nombre de désabonnements.
les réseaux sociaux permettent une communicaiton choisie

Entre newsletters et réseaux sociaux pourquoi choisir ?

Cependant il n’est pas question d’enterrer dès maintenant la newsletter. Ce mode de
communication à encore de beaux jours devant lui car il s’adresse aux absents des
réseaux sociaux, qui utilisent internet pour des raisons pratiques plutôt qu’interactives.
Mais petit à petit, l’utilisation du web 2.0 et des réseaux sociaux à des fins marketings
supplantera largement celle de la newsletter.

publié le 28/03/2011




Voir les autres articles du blog


TOUKO Technologies - 147 rue Manin 75019 PARIS - Téléphone : 09 71 38 09 31 - info@touko.fr